Catégories

VOIR PLUS

Derniers articles

Conseil pour entretenir ses chaussures à paillettes

Vous rêvez de vous offrir une paire de chaussures à paillettes mais cela vous paraît représenter trop d’entretien ? C’est normal, garder ce genre de paires en bon état est un peu plus compliqué que tous les matériaux que nous avons l’habitude de porter. Il suffit de se renseigner un peu sur le sujet et d’adopter les bons gestes.

Entretien continu de vos chaussures à paillettes

Avant tout, les chaussures à paillettes ont besoin d’un entretien constant. A l’inverse des baskets par exemple qui passent à la machine et que l’on peut emporter en festival pour marcher dans la boue, il faut être bien plus vigilant. A vous de connaitre ces quelques gestes qui sauvent.

Attention à l’eau

Ne portez pas vos modèles à paillettes si le temps n’est pas au beau fixe. En effet, les flaques, la pluie, et même la boue sont leurs pires ennemies. Elles les ramollissent et peuvent même les décoller complétement. Gardez-les donc pour des journées ensoleillées, et surtout sèches. Ou alors si vous n’avez plus le choix, achetez-vous des petites poches poubelles pour les protéger.

Pensez à fixer

Dès l’achat de votre paire de paire, prenez le réflexe fixateur. En effet, il est fortement recommandé, avant de les porter pour la première fois, de mettre une couche fixatrice sur les paillettes pour éviter qu’elles ne s’échappent. Vous pouvez acheter une bombe de produit fixateur ou tout simplement vaporiser votre paire de laque pour les cheveux.

Evitez les mouvements de pieds

Ce n’est pas quelque chose de conscient, mais nous passons notre temps à frotter nos pieds entre eux, les taper contre la table, s’appuyer sur le talon ou sur la pointe des pieds. Avec une paire de chaussures à paillettes faites attention, le moindre mouvement à répétition créé une marque nettement visible. Par exemple si vous vous accroupissez souvent et donc mettez votre poids sur l’avant du pied en le pliant, vous verrez apparaître sur vos chaussure une ligne nette à l’avant de votre pied, où les paillettes auront craqué, ce seront décollées et auront créé une démarcation.

Rafistoler le gros

Si vous avez bien suivit à la lettre toutes les étapes précédentes mais que malheureusement cela n’a pas suffi, d’autres solutions existent. Ne baissez jamais les bras, nous trouverons toujours un moyen de redonner un coup de jeune à une paire de modèle à paillettes. Armez-vous de patience et soyez créatifs dans la recherche de solutions diverses.

Soyez délicat

Si une tache apparaît et qu’il faut réagir, surtout ne frottez pas votre chaussure avec une brosse dure. Vous pouvez essayer de faire partir la tâche à l’aide d’un torchon en frottant très délicatement, ou encore avec une brosse à dent souple. Sur des paillettes toutes petites il est plus facile de frotter légèrement et de faire disparaître une tache qu’avec des formes plus grosses, qui se chevauchent et donc laissent de la place pour que la saleté s’incruste.

Réparer les gros dégâts

S’il est trop tard, que le mal est fait, il vous reste toujours quelque chose à faire. Pour rafistoler une paire de chaussures dont vous auriez perdu la moitié des paillettes est un vrai jeu d’enfants. En effet, tout ce dont vous avez besoin, c’est de la colle à tissu. Mélangez les deux et passez-en sur l’endroit où il en manque à l’aide d’un pinceau. Laissez ensuite sécher et passer une nouvelle couche de fixateur. Vous pouvez utiliser les mêmes ou encore changer et faire un empiècement avec des paillettes différentes pour remplir le trou et créer un joli empiècement.

Reprendre depuis le début

Si vraiment vos chaussures sont en très mauvais état, il vous est possible de retirer l’intégralité des paillettes en frottant un peu énergiquement et de repartir du début. En effet, si vous trouvez que les trous que vous aviez déjà rafistolés, ne sont pas très tenaces il faut prendre le problème à la source. Après avoir gratté l’intégralité des chaussures, recommencez l’expérience. Utilisez de la colle à tissus et des paillettes de votre choix, et repassez-les (plusieurs couches de préférence) sur l’intégralité de vos chaussures et laissez sécher. Enfin pensez à fixer régulièrement.
Lire plus…

Des astuces pour éviter d’avoir froid aux pieds

Nous connaissons tous ce redoutable inconvénient de l’hiver : le froid ! Mais pire encore, le froid aux pieds ! Mais saviez-vous qu’il existe de nombreuses astuces afin d’éviter ce petit désagrément qui congèle nos orteils ? Pour cela, quelques habitudes sont à adopter.

Bien s’équiper avant tout

Il est nécessaire pour garder ses pieds au chaud, d’adopter des règles de base pour l’hiver. Tout comme on s’adapte en été en portant des sandales, certains produits sont nécessaires l’hiver. Tout dépend aussi du lieu de résidence de chacun, certaines régions connaissent des hivers bien plus rudes que d’autres.

Quelques conseils logiques

Avant toute chose, pensez à acheter des chaussures d’hiver. En effet, dans certaines villes, des baskets ou bottines feront l’affaire pour passer l’hiver. Cependant, dans d’autres régions, des paires fourrées spécialement conçues pour le froid seront nécessaires, comme par exemple des UGG ou des Moonboots. Aussi, on néglige trop souvent la qualité hermétique de nos chaussures. Pensez en effet à acheter des modèles avec une semelle épaisse, afin de bien isoler du froid. Aussi, veillez à bien imperméabiliser vos chaussures ! Le meilleur moyen pour avoir froid aux pieds est bien évidemment de les garder humides. Vous pouvez acheter des paires imperméables, mais pensez aussi à imperméabiliser vous-même toutes vos paires de chaussures (d’hiver comme d’été).

Logiques mais pas toujours évidents (méconnus)

Aussi simple que cela puisse paraître, un des conseils que nous oublions tous, est d’éviter les chaussures trop serrées. En effet, le fait de compresser les pieds provoque les engelures. Pour les personnes très frileuses, on peut même opter pour des chaussettes de ski ! En effet, vous pouvez tout à fait remplacer vos chaussettes habituelles par celles que vous réservez habituellement aux sports d’hiver. Aussi, évitez les chaussettes en coton qui garde l’humidité et donc refroidissent vos pieds et vous feront plus facilement tomber malade. Aussi, à l’inverse de ce que l’on pourrait croire, le fait de rajouter des couches n’aide pas à maintenir la chaleur. Ne superposez pas les collants et chaussettes, ou si vous souhaitez vraiment le faire, ne dépassez pas deux couches de vêtements.

Les petites astuces supplémentaires

Pour ceux qui n’en auraient pas assez avec les conseils précédents, il existe de plus en plus de petits accessoires pour vous aider à garder vos pieds au chaud en hiver. Aussi, pensez à quelques petites astuces et recettes de grands-mères qu’on laisse trop souvent de côté et qui ont pourtant fait leurs preuves depuis des années.

Les accessoires

En effet, vous pouvez, si les quelques conseils précédents ne sont pas suffisants pour vous, investir dans de nouveaux accessoires pour vous permettre de garder vos pieds au chaud. Pour ceux qui seraient prêts à y consacrer un budget conséquent, vous pouvez tout à fait investir dans des semelles chauffantes. Celles-ci sont extrêmement efficaces. Cependant, si vous n’avez pas l’envie ou les moyens, des alternatives existes, comme les chaufferettes par exemple. Ces dernières fonctionnent sur le même principe que les chaufferettes pour les mains, utilisables une seule fois, elles vous promettent des pieds au sec et réchauffés pendant plusieurs heures. De la même manière, des chaussettes et collants chauffant sont maintenant en vente dans de nombreuses grandes surfaces. C’est vêtements thermiques permette de garder la chaleur sans garder l’humidité. Résultat : des pieds sec et chauds toute la journée. Enfin il existe des crèmes chauffantes pour les pieds qui après application permette de maintenir et stimuler la chaleur de vos extrémités.

Les idées DIY

Enfin, pour ceux qui souhaitent allier le côté pratique et agréable, certains conseils de grand-mère sont à privilégier. Par exemple, commencez par, directement en rentrant chez vous, enlever vos chaussures et enfiler des grosses chaussettes et vos pantoufles (si possible fourrées). Aussi, pensez à faire des bains de pieds. En effet, ce n’est pas forcément une habitude pour tout le monde mais les bains de pieds, que ce soit en hiver comme en été, soignent tous les maux. Aussi, en hiver, pensez à prendre des bains de pieds pour vous réchauffer. L’ultime conseil n’est pas des moindres : faites-vous des massages ! En effet, le fait de masser votre pied améliore la circulation sanguine et permet à la chaleur de se répartir jusqu’à vos orteils. De plus, vos pieds engourdis par le froid lorsque vous marchez dehors en hiver vous remercieront. Pensez à effectuer le massage en appliquant de la crème hydratante par exemple, pour un effet optimal, et des pieds comme neufs !
Lire plus…

Apprendre aux enfants à faire leurs lacets

Avant toute chose, sachez que chaque personne est unique, tout comme chaque enfant est différent. Ainsi, certaines techniques qui fonctionnent avec la plupart des gens ne marchera pas forcément avec tous. Il est normal de ne pas y arriver du premier coup, essayez toujours de varier et innover pour ne jamais les ennuyer.

Du plus simple au plus compliqué

Plusieurs méthodes existent pour apprendre aux enfants à lacer leurs chaussures. Vous pouvez directement les lancer dans le bain et leur apprendre la même méthode que vous, ou alors procéder par étape et commencer par une méthode plus facile avant de lui apprendre la vôtre. Pour cela, vous pouvez débuter avec la méthode dite des « oreilles de lapin ». Celle consiste simplement à serrer les lacets, former deux boucles et les nouer entre elles. Enfin, jetez-vous à l’eau et apprenez-lui votre propre méthode, celle que l’on utilise tous. Procédez étape par étape, en prenant bien le temps de vérifier que chaque étape est comprise. Apprenez-lui d’abord à former un nœud basique, puis, à former la première boucle. Après, faites-lui enrouler le deuxième lacet autour de cette même boucle, et de le faire passer par le trou formé par les étapes précédentes. Enfin, montrez lui comment serrer ses boucles de manière à ce qu’elles tiennent mieux.

Un petit coup de pouce

Pour celles et ceux qui n’auraient pas la bonne technique ou qui ne sauraient pas comment l’expliquer, des solutions existent. En effet, vous pouvez tout à fait vous renseigner au préalable. Apprendre quelque chose à un enfant n’est pas toujours inné. Pour cela, vous trouverez de nombreux livres, qui ne traitent pas uniquement de la meilleure méthode pour apprendre à lacer ses chaussures mais qui vous aideront aussi pour cela. Aussi, il vous est tout à fait possible de regarder des vidéos explicatives sur comment faire ses lacets. En effet, de nombreux tutoriels sont disponible sur Youtube par exemple. Enfin, vous pouvez toujours en parler à la maitresse d’école de vos enfants, à un éducateur spécialisé, ou même à un vendeur dans un magasin spécialisé dans les articles pour enfants. N’hésitez surtout pas à demander de l’aide !

Le nécessaire pour faire ses lacets

Évidemment, on peut apprendre n’importe où, et n’importe quand à lacer ses chaussures. Cependant, il existe de plus en plus de petits trucs et astuces pour nous rendre la vie plus facile. Le tout est de savoir de quoi vous avez besoin pour être certain de ne rien oublier. Surtout, soyez à l’écoute tout au long de la démarche d’apprentissage des enfants, et assurez-vous ainsi qu’ils aient bien retenu la leçon.

Armez-vous de patience

Avant toute chose, vous aurez besoin de temps. En effet, l’apprentissage, particulièrement chez les enfants en bas âge, est un processus lent. Trouvez un moment dans la semaine où vous n’avez pas énormément d’obligations, afin de pouvoir lui consacrer au moins une bonne heure. C’est uniquement en essayant encore et encore, à l’aide de répétition, régulièrement, que votre enfant finira par comprendre le système et le maitriser réellement. Aussi, évitez à tout prix de vous énerver. Même si vous êtes épuisé ou facilement irritable ce jour-là, ne brusquez pas un enfant, laissez-le aller à son rythme et encouragez-le toujours. Aussi, si plusieurs enfants apprennent en même temps, faites de cette session un moment d’entraide ludique afin que tous comprennent en s’épaulant.

Les outils disponibles

Logiquement, pour apprendre à faire ses lacets, nous en avons besoin ! Vous pouvez tout à fait choisir la solution la plus économique et l’aider à s’entrainer sur une de ses propres paires de chaussures. Cependant, si votre enfant est facilement distrait ou se lasse vite des objets du quotidien, de nombreux outils sont en vente. Par exemple, il existe des livres dans lesquels on apprend à passer un lacet dans les trous et à faire une boucle. Aussi, si vous n’avez pas envie de dépenser votre argent dans un gadget, vous pouvez en fabriquer un vous-même. Pour cela, rien de plus simple ! Découpez dans du carton une forme de semelle, perforez au niveau des trous des lacets, et le tour est joué ! Aussi, vous pouvez utiliser deux lacets de couleurs différentes pour faciliter l’apprentissage.
Lire plus…

Décryptage tendance : des looks inspirés des années 90

On dit bien souvent que la mode est un éternel recommencement. Rien de plus vrai au vu des défilés des grands créateurs, et au vu des looks des bloggeuses influentes sur Instagram. Impossible de passer à côté de la tendance « nineties » ! Notre équipe vous livre quelques inspirations mode pour adopter cette décennie riche en créations mode dans votre dressing.

Les chaussures incontournables

Les années 90 ont été riches en créations originales… Pour le meilleur et pour le pire d’ailleurs ! On se limite à ces trois modèles rétros qui ont été revisités avec un petit twist actuel.

Les baskets iconiques

La Cortez de Nike est l’une des chaussures les plus iconiques des années 90. Aujourd’hui, elle serait bien en passe de voler la vedette aux célèbres Stan Smith d’Adidas ! On peut porter les Cortez avec un jean slim retroussé au niveau de la cheville, associé à une chemise et à un caban. On peut aussi les porter avec une jupe en cuir associée à des collants et un pull court. Si l’on préfère les chaussures très urbaines, il est possible d’opter pour des modèles de sneakers plus streetwear comme la AirMax ou la Requin.

Les « creepers » compensées

Les baskets compensées, autrement appelées « creepers » ont eu un énorme succès pendant les années 90. Les NO NAME reviennent aujourd’hui sur le devant de la scène et se portent avec un jean slim associé à un pull court, et une veste en jean ou une parka. Pour pouvoir les associer à davantage de tenues, ont les choisis dans des tons sobres comme le noir ou le bordeaux. On laisse les chaussures compensées holographiques et multicolores au passé !

Les boots rebelles hautes

Avec les Timberland, les Doc Martens faisaient partie des boots phares de cette décennie. Grâce à leur côté grunge assumé, elles permettent d’apporter une touche rebelle à n’importe quelle tenue trop sage. On peut porter sa paire de DR MARTENS avec une jupe droite en velours rétro associée à une blouse romantique par exemple. On peut aussi la porter avec des tenues casual classiques comme un jean slim associé à une chemise et une veste bomber. Si l’on préfère les bottines à talons, on peut opter pour un modèle de boots noires à talons carrés épais et crantés.

Les vêtements et les accessoires iconiques

Les chaussures vues précédemment peuvent très bien se marier avec des pièces de cette liste. Attention à ne pas en abuser en versant verser dans le total look années 90. Le but est de garder une allure actuelle influencée par cette décennie.

Un collier « chocker » tendance

Depuis plusieurs saisons, c’est le grand retour du collier ras de cou. La version revisitée du fameux « chocker » a n’a jamais été aussi tendance. Pour se créer un look chic et élégant, on évite les modèles façon dentelle en plastique multicolore qui sont beaucoup trop enfantins ! À la place, on opte pour un ras de cou en velours tout simple, ou orné d’un petit pendentif. Si l’on est audacieuse, on peut se permettre un modèle façon dentelle en plastique, mais de couleur noir uniquement. Il est important de ne pas le choisir trop large pour ne pas tasser visuellement la silhouette. Une règle d’or tout de même, le chocker se porte avec des hauts dégagant les épaules ou des décolletés. Cela permet de ne pas enfermer la silhouette. Pour se créer un look tout droit sorti des nineties, on peut l’associer à un crop top ou une robe nuisette. Pour une version plus classique, on peut le porter avec une chemise ample et un slim taille haute.

Un jean mom ou un bomber chic

Le jean mom est un denim taille haute qui s’inspire des modèles portés par les mères de famille des années 80 et 90. Il est très flatteur pour les silhouettes minces et élancées. On l’oublie si on a beaucoup de hanches ou si l’on a les jambes très courtes. En version preppy, il se porte avec une chemise claire à col lavallière, des chaussures classiques telles que des derbies, et un sac glamour. En version nineties assumée, il se porte avec un sweat sportswear, une paire de Cortez NIKE rétros et une veste bomber. La veste bomber revient fortement sur le devant de la scène ! On la choisit cintrée et courte pour éviter l’effet sac. On laisse l’effet oversize démesuré aux années 90. Si l’on préfère les vestes un peu plus larges, il est préférable de miser sur une veste teddy.
Lire plus…

Comment être féminine en DR Martens ?

Les DR MARTENS sont les chaussures rebelles par excellence. Leur côté androgyne séduit les amatrices de mode qui cherchent à s’épargner les codes en vigueur dans le monde de la mode. Dans cet article, nous vous expliquons comment apporter une touche de féminité à ces chaussures iconiques.

Miser sur les bonnes influences

Avec les boots, il faut choisir son camp car on ne peut pas les porter avec un look en demi-teinte. Il faut s’inspirer d’un style précis et surtout, il faut l’assumer.

Rock

On choisit une paire de boots à œillets montante comme celles de la marque TIMBERLAND que l’on associera à un perfecto et à un jean slim destroy. Niveau coloris, l’on choisira des teintes fortes comme le noir, le bordeaux, le rouge ou le jaune canari par exemple. Pour accentuer le côté grunge du look, l’on peut porter ses chaussures avec une une chemise à carreaux oversize ou avec un bonnet loose. Ces chaussures possèdent un côté rebelle très assumé, c’est pourquoi il ne faut pas non plus basculer dans l’excès. Non aux t-shirts de groupe de rock trop grands et au maquillage « trash » sous peine de ressembler à une ado revêche de 14 ans.

Bohème

Pour ce look, l’on peut choisir des boots à œillets basses ou hautes que l’on associe à une robe « seventies » à volants ou à une marinière et un pantalon slim court au niveau de la cheville. Pour accentuer le côté bohème, l’on peut miser sur des accessoires ethniques tels qu’un sac à franges ou un bracelet manchette en perles colorées. Niveau coloris, l’on peut rester sur des boots basiques en cuir noir ou bien l’on peut se permettre des boots ornées d’imprimés floraux ou des boots couleur pastel. Ce look offre de nombreuses possibilités mode.

Preppy

Pour un look « so chic » typiquement Anglais, l’on peut porter ses Docs avec une petite robe noire classique ou bien avec un slim que l’on associera à une chemise élégante et à une écharpe en tartan. Les mordues de l’allure British pourront se laisser tenter par des Dr Martens aux couleurs de l’Union Jack. Avec ce genre de chaussures, c’est le look original assuré ! L’on peut aussi se laisser tenter par une mini jupe droite en velours tout droit sortie des « swinging sixties » ou bien par une jupe patineuse toute sage que l’on associera à un pull en laine ou à une chemise basique. Les novices préféreront les autres chaussures de la collection Dr Martens aux traditionnels boots à 8 œillets, comme les babies ou les derbies par exemple. Ces modèles un peu plus connotés « preppy » s’associent plus facilement avec des tenues casual ou avec des tenues habillées.

Accessoiriser le reste de la tenue

Les accessoires sont essentiels pour apporter la touche de féminité nécessaire à la tenue. L’on peut miser sur des collants et des chaussettes décalées, ou bien sur des bijoux et sur des accessoires glamour.

Les collants et les chaussettes

Pour casser le côté massif de ce genre de chaussures, rien de mieux que les collants et les chaussettes « girly ». Place donc aux collants plumetis, aux chaussettes à volants, aux socquettes emojis et aux bas pailletés ! Les plus audacieuses pourront même se laisser tenter par des chaussettes à message comme celles disponibles sur le site de ASOS par exemple. Ces accessoires permettent d’apporter une touche d’originalité subtile à la silhouette. Pour ne pas tomber dans le mauvais goût on évitera de porter sa paire de godillots avec des bas « jaretelle » ou avec des mis bas couleur chair.

Les bijoux et les accessoires

Place aux bijoux romantiques, aux écharpes XXL et aux lunettes de soleil. Ces accessoires permettent de souligner sa féminité par petites touches discrètes. Les fashionistas averties pourront accessoiriser leur tenue d’un chapeau glamour comme une capeline ou une casquette en cuir. Niveau maquillage, l’on peut miser sur un look naturel travaillé ou sur un look féminin assumé. Oui, on peut porter la bouche rouge de femme fatale avec ses godillots préférés. Niveau coiffure, l’on peut se permettre de porter les cheveux attachés ou lâchés tant que la matière est travaillée.
Lire plus…

La Stan Smith : stop ou encore ?

Faute de ventes, la chaussure Stan Smith a vu sa production s’arrêter en 2011. Suite à cela, les derniers stocks de ce modèle se sont arrachés comme des petits pains et de nombreux fans se sont mobilisés sur Internet pour la faire réapparaître. En 2014, Adidas a décidé de relancer la production de ce modèle mythique. Depuis cette période, les Stan Smith sont devenues un phénomène de mode qui ne faiblit pas ! Cependant, peut-on encore les porter aujourd’hui et être stylée ? Notre équipe vous donne des réponses.

Pour le clan des fans inconditionnels

Si l’on est vraiment fan de sa paire de Stan Smith verte et blanche classique, mieux vaut faire fi des critiques et continuer à la porter fièrement ! En revanche, si l’on aime toujours ce modèle mais que l’on est en quête d’originalité, mieux vaut opter pour l’un de ces modèles revisités.

Le modèle classique revisité

Pour donner un air de renouveau aux chaussures Stan Smith, il est possible de chercher du côté des modèles texturés tels que le modèle Snake par exemple. Ce modèle offre un cuir blanc texturé à la manière d’une peau de serpent. Adidas Originals propose également des modèles encore plus originaux façon écailles de poisson, cuir d’autruche, ou encore peau de croco. Il est aussi possible de jouer sur la couleur du patch au niveau du talon.  On peut troquer le vert classique contre des couleurs plus originales. Rose, gris, noir, argenté, bleu… Tous les choix sont possibles ! La marque propose des dizaines de variations de son modèle classique.

Les modèles colorés et les collabs uniques

Le modèle iconique se décline désormais dans d’autre couleurs que son blanc immaculé d’origine, alors pourquoi ne pas s’offrir un modèle noir en cuir verni ou un modèle bicolore rose poudré et taupe, en nubuck ? Il est enfin possible de laisser place à la fantaisie ! D’autant plus que même si l’on choisit un coloris audacieux, ces chaussures restent faciles à associer à de nombreuses tenues grâce à leur forme basique. Si l’on cherche un modèle complètement unique, il est possible de chercher du côté des collabs. Tout comme NIKE et d’autres marques célèbres, Adidas créé des collections en édition limitée avec des designers et des stars de renom. La marque a notamment collaboré avec Pharel Williams et le concept store parisien Colette.

Pour le clan de ceux qui n’en peuvent plus

Si vous ne pouvez plus voir les Stan Smith en peinture, rien ne vous empêche de vous tourner vers d’autres modèles. Il existe tellement d’autres sneakers tendances chez Adidas et chez d’autres marques célèbres !

Les modèles alternatifs chez Adidas

Les collections de la marque regorgent de chaussures iconiques très tendances. Beaucoup de journalistes de mode disent que la sneaker Superstar serait en passe de détrôner sa célèbre consœur verte et blanche. Avec ses bandes noires savamment placée sur les côtés, ce modèle graphique peut apporter un twist sportswear chic à bon nombre de tenues. La gazelle est aussi un excellent must-have chaussures. Avec son aspect nubuck, elle paraît beaucoup moins casual que les autres modèles en cuir lisse. Elle permet donc d’ajouter une touche glamour à des tenues casual ou sophistiquées.

Les modèles tendances d’autres marques

Depuis plusieurs saisons, les NEW BALANCE reviennent en force sur le devant de la scène. Pas fade pour un sou, on adore leur côté sportswear assumé et l’immense choix de coloris qu’elles offrent. Nike n’est pas non plus en reste avec ses modèles iconiques Cortez et Air Max. La Air Max a un côté streetwear très affirmé. On l’adopte sans hésiter si l’on souhaite casser l’allure froide d’une tenue trop stricte. La Cortez elle, est plus passe-partout et casual. On peut la porter facilement avec tous types de vêtements. Ces deux modèles se déclinent dans un choix infini de coloris. La basket « écolo friendly » Veja commence à squatter le dressing de bon nombre de fashionistas. Les indémodables Chuck Taylor de Converse sont aussi d’excellents basiques en toile. Bref, vous l’aurez compris, le champ des possibilités est infini dans le domaine de la chaussure sportswear tendance. Place donc à l’originalité si l’on en a envie !
Lire plus…

Derniers articles vus

VOIR PLUS