Accueil Blog Confort Bien se chausser lorsque l’on est enceinte

Bien se chausser lorsque l’on est enceinte

16
Aug
2017
Bien se chausser lorsque l’on est enceinte

Pas facile de savoir quelles chaussures porter pendant sa grossesse ! Entre le côté pratique, l’aspect santé et l’envie de style, pas facile de concilier ces trois aspects. Notre équipe vous livre une série de conseils pour vous permettre d’y voir plus clair et de bien vous chausser en attendant bébé.

Laisser les talons hauts au placard !

Lorsque l’on est enceinte, il est recommandé de laisser ses talons hauts au placard, même au début de sa grossesse, pour éviter les problèmes de santé. En revanche, on peut toujours les porter exceptionnellement pour les grandes occasions.

Des talons de 4 centimètres maximum

Pour soulager le dos, le mieux est de privilégier des souliers à talons de 4 centimètres maximum. Ces modèles permettent de garder un bon maintien au niveau du pied et de la cheville. Cela est très primordial puisque l’on a tendance à manquer d’équilibre pendant sa grossesse. D’autre part, il est important de ne pas être trop perchée sur des talons trop fins car les muscles et les ligaments ont tendance à s’assouplir à cause de la sécrétion d’une hormone ovarienne appelée la relaxine. Ce relâchement des muscles peut créer des faiblesses dans les chevilles et entraîner des chutes, des entorses et des crampes. Parmi les modèles de chaussures à petits talons, on trouve des escarpins « kitten heel » aux mini talons délicieusement rétros, ainsi que des chaussures compensées type espadrilles ou cordes.

Pas de modèles trop plats pour autant

S’il est préférable de ne pas porter de talons hauts, il l’est également de ne pas porter de talons trop plats. On oublie les ballerines, les tongs et les mocassins ultra plats qui n’offrent aucun maintien au niveau du pied et de la cheville et qui limitent le retour veineux. En revanche, il est possible de porter ces modèles s’ils offrent un soutien orthoegonomiques. Au lieu des sandales ultra plates, on peut porter des modèles de sandales soutenant et épousant la forme du pied comme les BIRKENSTOCK par exemple. Avec la prise de poids, les pieds ont tendance à s’écarter de plus en plus. On donc évite les modèles trop lourds et incommodes qui rendent la démarche difficile.

Adopter les bonnes paires de chaussures

Pendant la grossesse, le confort est le seul maître-mot. Il est primordial de porter des modèles pratiques qui permettent de soulager le gonflement des pieds et les douleurs lombaires. Il est recommandé d’alterner entre ses différentes paires au cours de la grossesse.

Des modèles anti-mal de dos

Comme on l’a vu précédemment, il faut éviter les talons trop hauts et les talons trop plats. D’autre part, il est également recommandé d’alterner entre ses différentes paires de souliers. Un jour en compensées, un jour en sneakers, un jour en boots… Cela permettra d’éviter les douleurs lombaires causées par le port répété d’une seule et même paire de souliers. Pour éviter d’avoir les pieds douloureux lors de la marche, il est possible de se munir de semelles en gels à poser au niveau du talon et de la pointe du pied. Pour éviter les chutes, il est également possible de poser des patins antidérapants sous la semelle. Il est possible de trouver ce genre d’articles sur le site de SARENZA. Pour lutter contre le mal de dos, il est également recommandé de se munir d’une ceinture de grossesse gainante et d’un bandeau de grossesse.

Des modèles où le pied peut gonfler

Lorsque l’on est enceinte, l’on peut gagner jusqu’à une taille de chaussure en plus ! Mieux vaut porter des souliers offrant un peu de marge au niveau du gonflement du pied comme les baskets par exemple. Les baskets de running permettent également de pouvoir marcher de longues distances sans trop se fatiguer. Une paire de baskets NIKE à lacets ou à scratch peut être un bon must-have grossesse à posséder dans son placard, d’autant plus qu’il est possible de trouver un large choix de sneakers stylées dans les collections de cette marque. Pour être sûre de ne pas se tromper de taille, mieux vaut acheter ses chaussures tard dans l’après-midi lorsque les pieds sont à leur gonflement maximum. Au niveau de la pointe, il faut privilégier les bouts ronds aux bouts trop pointus qui ont tendance à étouffer le pied.