Accueil Blog Actualités La chirurgie esthétique pour les accros aux talons

La chirurgie esthétique pour les accros aux talons

27
Mar
2018
La chirurgie esthétique pour les accros aux talons

Depuis longtemps maintenant, la chirurgie esthétique se développe, au point de devenir presque quelque chose de banale. Après les implants, les remodelages de nez, les liposuccions, le botox, les liftings et autres interventions, voilà la chirurgie esthétique du pied ! En effet, il existe depuis peu des opérations pour permettre aux femmes de marcher en stilettos sans souffrir.

Loub job pour vos pieds

C’est la toute première alternative qui a vu le jour. En effet, depuis quelques années, les fashionistas mais surtout les fans de stilettos se sont ruées chez leurs chirurgiens pour profiter de cette pratique qui permet de soulager leurs voutes plantaires. Le Loub Job tient son nom de la célèbre marque de talons aiguille aux semelles rouges : Christian Louboutin.

Qu’est-ce que c’est et comment ça marche ?

Avant toute chose, il faut savoir que cette opération n’est autre qu’une injection. En effet, un chirurgien, après vous avoir fait passer une batterie de tests chez un podologue, détermine la zone de votre pied qui est fragilisée. Cette dernière représente l’endroit où repose tout le poids de votre corps lorsque vous êtes debout et en mouvement.

Ce poids devrait naturellement reposer sur l’arrière. Cependant le port de compensés hauts inverse cette tendance. Ensuite, le chirurgien, après anesthésie locale, et grâce à une petite canule, va injecter dans les zones concernées, de l’acide hyaluronique. Cela permet de combler, à l’aide d’un produit naturel et résorbable, les coussinets plantaires.

Résultats et dangers

Grâce à cette intervention, vous réduirez la douleur de 50% à 75% environ, et cela pour une durée variable entre 4 et 9 mois. Le produit injecté est sans danger pour la santé, et résorbable. C’est donc pour cela que les effets s’estompent au fil du temps pour finalement disparaître totalement. Grâce aux examens réalisés au préalable, aucune prise de risque n’est possible lors de l’injection.

Vous pouvez, le jour même, porter des escarpins et marcher à votre aise. Cependant, des rougeurs, gènes ou même impressions de chaleur intense peuvent être perçues pendant quelques jours après cette date. Le prix varie aux alentours de 500€ en fonction de vos besoins (en fonction des résultats des analyses, des zones à combler et de la quantité d’acide nécessaire). Enfin, cela ne dure pas plus de 30 minutes, en plus d’être complétement indolore du fait de l’anesthésie locale.

Footlift : une autre intervention

Une autre intervention existe, légèrement différente. En effet, en matière de chirurgie esthétique, on peut réaliser à peu près n’importe quel souhait. Pour ce qui est de diminuer la douleur en talons, seulement deux options sont actuellement possibles. La première étant le Loub Job, la deuxième est donc le footlift, ou lipofilling.

Quelques Explications

Contrairement à la première alternative, le footlift n’utilise pas de produits particuliers comme l’acide hyaluronique. En effet, c’est un transfert de graisse. C’est donc le patient, qui est prélevée quelque part sur le corps (dans une région trop graisseuse), et ce prélèvement est ensuite réinjecté dans les pointes.

Avant l’opération, tout se déroule comme pour le Loub job, on fait des analyses et on détermine les besoins. Ensuite, sous anesthésie locale, une liposuccion permet de retirer la quantité de graisse souhaitée (souvent du ventre ou de l’intérieur des cuisses), de la nettoyer et de l’injecter à nouveau grâce à une petite canule, directement sous le pied. Ainsi, on comble les manques et renforce des coussinets qui sont donc plus amortissants.

Constat final

Contrairement à l’autre, le résultat de cette opération est permanant. Aussi la plupart des patientes indiquent que les résultats sont bien plus efficaces au niveau du ressentit de la douleur. Enfin, on peut faire d’une pierre deux coups étant donné qu’une liposuccion est nécessaire pour ensuite pouvoir soigner les coussinets.

Contrairement à ce que l’on pourrait croire, le prix de cette opération n’est pas réellement plus élevé que pour la première, si ce n’est peut-être d’une centaine d’euros. C’est une pratique sans danger, naturelle, qui dure dans le temps, mais qui est aussi très rapide en terme de réalisation. En effet, vous entrez le matin chez votre médecin, en clinique, et sortez le jour même, dans l’après-midi.

Le temps d’attente avant de pouvoir reprendre une vie normale est très court et c’est évidemment un procédé totalement indolore.