Accueil Blog Conseils pratiques Erreurs à ne pas faire lors de l’entretien de ses chaussures

Erreurs à ne pas faire lors de l’entretien de ses chaussures

06
Fév
2018
Erreurs à ne pas faire lors de l’entretien de ses chaussures

Parfois, c’est en voulant bien faire que l’on fait des erreurs. L’entretien des chaussures ne déroge pas à la règle. Dans cette article nous décryptons pour vous les mauvaises idées liées à l’entretien du cuir. Plus jamais vous ne perdrez votre paire préférée à cause d’un mauvais entretien !

Faire l’impasse sur un nettoyage bien fait

Une paire de chaussure bien entretenue est une paire de chaussures qui a été soigneusement nettoyée au préalable. Faire l’impasse sur un nettoyage en profondeur peut entraîner des tâches et des accros.

Oublier de retirer les lacets ou autres accessoires

Avant de passer au nettoyage, il est impératif de retirer les lacets ou les autres accessoires recouvrant partiellement le cuir. Cette étape permet d’atteindre plus facilement toutes les parties du soulier et de les nettoyer en profondeur. Elle permet également d’éviter les traces au moment du cirage. Pour nettoyer les zones difficiles à atteindre telles que les œillets de lacets, il est important de se munir d’une brosse à dent souple.

Utiliser les mauvais produits

Il est important de choisir son produit d’entretien en fonction de la nature du cuir. On ne nettoie pas ses souliers en nubuck de la même façon que ses souliers en cuir lisse ou ses souliers en matière synthétique ! Le nubuck est fragile, il se nettoie à l’aide d’une brosse en crêpe, d’une gomme crayon ou d’une brosse souple imbibée d’eau et de vinaigre blanc. Le cuir lisse se nettoie avec une crème nettoyante spéciale ou avec un coton imbibé de lait démaquillant. Le similicuir peut quant à lui être nettoyé à l’aide d’une éponge imbibée d’eau savonneuse ou d’une éponge magique, il ne doit surtout pas être ciré ou imperméabilisé.

Ne pas respecter les conseils d’utilisation des produits

Entretenir ses souliers, ça ne se fait pas à la va vite. Il faut prendre le temps de lire les conditions d’utilisation des produits pour connaître la quantité de produit nécessaire, ainsi que les temps de pose conseillés. Il est essentiel de se munir de produits de qualité.

Ne pas respecter le temps de pose

Le temps de séchage optimal d’une crème de beauté pour cuir ou d’un cirage est de 12 heures. Même si l’on a envie de n’attendre qu’une ou deux heures avant de porter ses chaussures de nouveau, il ne faut pas céder à la tentation ! Cela peut créer des tâches ou des traces, voire même abîmer le cuir si les souliers sont portés juste après sous la pluie ! Autre fausse bonne idée, le séchage à l’aide d’un sèche-cheveux, d’un radiateur ou d’une cheminée. Comme nous l’avons expliqué dans notre article « comment sauver des chaussures qui ont pris l’eau », ces sources de chaleur sont beaucoup trop agressives pour le cuir, elles peuvent l’assécher voire même le craqueler ! Laisser sécher ses souliers au soleil n’est pas non plus une bonne idée car cela peut entraîner des décolorations irréversibles.

Appliquer trop de cirage

Contrairement aux idées reçues, appliquer une couche épaisse de cirage ne protège pas plus la chaussure. Au contraire ! L’excès de produit à tendance à fragiliser le cuir et à le déformer. Il est préférable d’appliquer une fine couche de cirage de manière régulière que d’appliquer une couche épaisse deux ou trois fois dans l’année. Il est également important de choisir un cirage de qualité qui ne fait pas de marques sur le cuir. Le site de mode en ligne OMODA propose un large choix de cirages et de crèmes de beauté spécial cuir dans sa collection de produits d’entretien.

Oublier de se munir d’embauchoirs

Les professionnels du secteur sont unanimes, il est préférable d’utiliser des embauchoirs lorsque l’on cire ses souliers. Ceux-ci permettent de tendre le cuir, d’accéder aux plis formés par la marche et d’appliquer le soin de manière uniforme. Ils permettent également d’éviter les déformations du cuir au moment du séchage. Il est préférable de choisir des embauchoirs en bois au lieu des embauchoirs en plastique. Les embauchoirs en bois ont tendance à mieux absorber l’excédent d’humidité et à mieux épouser la forme de la tige. Il est possible d’en trouver sur internet sur les sites spécialisés comme le site de SARENZA par exemple.