Accueil Blog Actualités L’imitation de cuir à partir d’ananas, le futur de nos chaussures ?

L’imitation de cuir à partir d’ananas, le futur de nos chaussures ?

16
Déc
2017
L’imitation de cuir à partir d’ananas, le futur de nos chaussures ?

On se demande souvent s’il est vraiment judicieux d’acheter une paire de chaussure en cuir. Souvent pas cher, de qualité moyenne, de provenance inconnue. Alors lorsqu’on entend parler de nouveau matériau fabriqué à base de produits naturels issus de la récupération, cela nous intéresse ! Mais quelles sont les atouts majeurs de ce nouveau tissu hors du commun ?

Qu’est-ce que c’est que le cuir d’ananas ?

Le concept peut paraître absolument fou, et pourtant cela est bien réel ! En effet, nous avançons de plus en plus vers un futur vegan, respectueux de l’environnement, des plantes mais surtout des animaux. C’est pour cela qu’a vu le jour un textile nouveau : le Piñatex, aussi appelé le cuir d’ananas.

Fabrication

Le Piñatex est un tissu fabriqué entièrement à base de feuilles d’ananas récupérées. En effet, on utilise la fibre contenue dans les feuilles pour fabriquer de la matière. C’est la créatrice Carmen Hijosa qui s’est inspirée des costumes traditionnels Philippins créés à base de feuilles d’ananas. Avec une fabrication sans tissage, il faut environs 480 feuilles de pour fabriquer un mètre carré de tissu, soit 16 ananas. Le processus est long car il faut sécher les feuilles et les travailler à l’aide de procédés chimiques et mécaniques. Le tissu très beau, mais aussi très résistant ayant retenu son attention, la créatrice s’est essayée à la production. Cette dernière n’est pour l’instant pas très importante, mais devrait augmenter considérablement au fil des années à venir.

Atouts

Ce textile est donc écologique, et responsable. En effet, pour la fabrication du Piñatex, les feuilles sont issues de la récupération, achetées à des petits producteurs locaux. Ainsi, on aide des gens dans le besoin et on ne nécessite pas de parcelle de terre en plus ni d’eau pour faire pousser plus de fruits. Aussi, ce cuir ressemble en tous points à du cuir animal. Il est solide, résistant à l’eau, très agréable au touché, et surtout on peut le travailler. En effet, il est tout à fait possible de le teindre ou de le modifier, le traiter, ou même encore de l’imprimer. Autant de raisons qui font de ce Piñatex le nouveau cuir préféré des défenseurs des animaux. Certaines maisons de couture se sont déjà emparées du concept et ont créé des lignes entièrement vegan !

Une révolution pour les chaussures

Si en matière de textile le Piñatex représente une avancée considérable, c’est le cas aussi pour ce qui est de nos chaussures ! En effet, si l’on commence à remplacer toutes les paires de chaussure en cuir de vachette vendues chaque année par ce produit écoresponsable, on procède à un changement considérable pour notre planète !

Du nouveau

Les chaussures en cuir animal ont souvent été victimes de scandales, de bavures, et de pétitions. En effet, on n’est jamais réellement certains de la provenance, de la qualité, de la traite des animaux… Aussi, le cuir végétal est l’alternative de rêve. Le Piñatex est aussi un cuir très souple, et très fin, ainsi, les chaussures sont plus confortables et s’assouplissent rapidement. C’est aussi un bon moyen de changer nos habitudes, de donner un coup de jeune aux modèles que nous connaissons tous. Par exemple, qui n’est pas curieux de savoir à quoi va ressembler la fameuse Stan Smith de chez Adidas en version cuir d’ananas ? Aussi, grâce au Piñatex, on peut à présent fabriquer des chaussures beaucoup plus légères, et c’est un atout non négligeable.

Espoir

Il est naturel de ce dire que si aujourd’hui nous pouvons créer du cuir à partir d’ananas, il est possible de fabriquer des matériaux à partir d’à peu près tout. En effet, les recherches se portent énormément sur la matière créée à base de champignons ou de bactéries. Ce cuir d’ananas en plus d’être une réelle révolution, est un espoir immense pour les générations futures. Peut-être que, dans un futur proche, nos chaussures seront fabriquées à base de feuilles mortes. Certaines grandes marques ont déjà commencé à utiliser ce procédé, et on le retrouve de plus en plus sur les podiums. Des collections entières sont basées sur des matériaux comme le cuir d’ananas. Alors si les grands designers s’en emparent, pourquoi pas vous ?