Accueil Blog Actualités Liquidation, promotion, déstockage et soldes : définitions

Liquidation, promotion, déstockage et soldes : définitions

05
Jan
2018
Liquidation, promotion, déstockage et soldes : définitions

Quelle différence tous ces termes ?

Savez-vous à quoi correspondent vraiment les liquidations et déstockages de chaussures ? Quelle est la différence entre promotions et soldes ? Si vous avez un doute, cet article vous explique point par point ce qu’il faut savoir et retenir.

Les soldes

Commençons avec les soldes (c’est un nom masculin, on dit bien « un solde » !). Il s’agit en fait d’une période où les magasins peuvent vendre à perte (c’est le seul moment -avec la liquidation- où cette pratique est autorisée). Il y a des possibilités de faire des rabais importants pour les consommateurs. A cela, il y a plusieurs utilités : premièrement, attirer le client, lui faire découvrir la mode actuelle, et le fidéliser.

Deuxièmement, il s’agit d’écouler les stocks (de chaussures, de vêtements…). En effet, certains produits se vendent plus difficilement que d’autres. Cela gaspille donc de l’espace. Cet espace étant limité à la superficie du magasin, il faut le vider régulièrement pour faire venir les nouveautés.

Pour pouvoir appliquer les nouveaux tarifs, les magasins doivent avoir fixé un prix à chaque article. Ce prix ne doit pas avoir changé depuis un moins minimum avant le début des soldes. Cela permet de vous protéger, d’un côté des vices cachés, puisque vous pouvez rapporter les articles défectueux et être remboursé ou de pouvoir les échanger. D’un autre côté, cela évite aussi que les commerçants ne gonflent les prix avant les soldes pour vous les vendre à un prix élevé, soi-disant réduit. A noter que depuis l’interdiction des soldes flottants, les périodes de soldes ont été prolongées.

On ne trouve que quelques différences dans les dates des soldes et seulement pour des zones à forte affluence touristique ou situées près des frontières. Autrement, ces dates sont fixées au niveau national dans un souci d’équité.

Les promotions

A l’inverse des soldes, les promotions peuvent survenir quand les commerçants le décident. Ils peuvent ainsi booster leurs ventes et attirer les consommateurs. Attention cependant, ils n’ont pas vocation à vider leur magasin. Ils ne peuvent pas comme nous l’évoquions plus haut, vendre à perte. Cette grande liberté est cependant soumise à quelques règles supplémentaires pour les magasins.

A l’instant où une promotion entre en vigueur, ceux-ci s’engagent à être en mesure de pourvoir les produits en promotion jusqu’à la fin de l’offre. Ils peuvent pour cela commander plus de biens à leurs fournisseurs pour remplir les stocks. A moins qu’ils ne se protègent comme souvent, avec la mention « dans la quantité des stocks disponibles ».

Quid de la liquidation et des déstockages ?

Maintenant que ces quelques zones d’ombres ont été éclairées, concluons notre sujet avec l’explication de ce que sont les liquidations et le déstockage.

La liquidation

La liquidation survient lorsqu’un magasin met la clé sous la porte ou ferme temporairement ses locaux. A cela il peut y avoir de multiples raisons : des travaux, des rénovations, un changement d’activité. Pour assurer la transition et amortir les coûts, le commerçant peut vendre ses paires de chaussures à perte comme pendant les soldes, puisque le but est de vider complètement les lieux, d’où le célèbre « tout doit disparaître ! ».

Le déstockage

Il s’agit tout simplement d’une décision libre des magasins qui souhaitent vider au maximum leurs stocks. Ils ne peuvent cependant pas vendre à perte mais peuvent durer toute l’année si c’est le souhait des gestionnaires. Simplement, il est interdit de s’en servir pour dynamiser les ventes.

Vous êtes maintenant parés pour aller faire de bonnes affaires, en sachant de quoi il s’agit dans chacune des situations présentées ci-dessus. Bon shopping de chaussures à toutes et à tous !